Bonjour l'ALLEMAGNE "

Publié le 15 Septembre 2006

   

SAMEDI  26 08 06     
Adieu Scandinavie, bonjour la vieille Europe, il va falloir nous réadapter à ce nouveau rythme de vie
 
Nénette est déjà effrayée de devoir rentrer dans une grande ville industrielle avec tout ses inconvénients et vicissitudes... mais notre entrée dans Hambourg se fait sans encombre et c'est presque facilement que nous atteignons le centre ville, où nous trouvons à nous garer dans une rue a deux pas de l' hôtelde ville, dans un quartier de bureau. Comme il n'est que 18h00 nous partons à la découverte de notre nouvelle étape.
 

HAMBOURG........: Deuxième ville d’Allemagne après Berlin, la « belle nordique » située sur les rives de l’Elbe, ville verte aux 2400 ponts, capitale de l’édition et des médias a tout pour séduire le visiteur : ses quartiers historiques témoignent de son passé prestigieux de ville hanséatique, ses quartiers modernes et populaires sont toujours très animés.
Au programme : découverte, flâneries, musique et gastronomie pour tous budgets du plus petit au plus grand.

  l’ hôtel de ville, un magnifique  et impressionnant monument… 

   

    

 la place de l'hôtel de ville est envahie de stands de dégustation et d'animation diverses qui nous rappellent que nous sommes bien chez de gros consommateurs de " bière " et de saucisses... nous continuons notre découverte vers le centre plus commerçant et là, une grande rue piétonne, en pleine animation commerciale de boutiques de '' Luxe '', oui avec un L majuscule: ici '' ça pue le fric'' et rien que le fait de regarder les étiquettes de prix, tu fais un cauchemard  !... Les gens sont nippés comme des "Princes " et déambulent de boutiques en boutiques où le champagne et les petits fours coulent à flot... comme dirait ''pépère''  : "où il y a Eugène il n'y a pas de plaisir" , alors c'est sans aucun scrupule que je m'insère dans une file pour aller chercher 2 coupettes d'un ' cocktail ' que nous dégustons
en contemplant les luminaires qui pourraient aller le mieux dans notre nouvel ''home'' de Saint Chamond; petit ''hic '' celui qui plairait à Nénette frôle les 3000 € , il va falloir que j'écrive à mon nouvel employeur pour qui rallonge un peu la pension !... Ma fiancée se sent un peu gênée de déambuler dans tant de '' Chichi '' ; il est vrai que mon smoking est un peu élimé aux coudes et mon ' jean' ne sort pas de chez " Dior" nous c'est plutôt lafuma et décatlhon ....


 Comme nous assistons à un défilé de ' B M V'  et Mercédes haut de gamme dans lesquelles des ''mannequins '' very much'', j'invite Nénette à poser devant un des petits bolides.
 

 

Dommage que nous n'ayons pas emmené Vickie elle aurait pû se faire des copines... nous revenons tranquillement vers la grande place et comme nous passons devant une boutique qui offre gracieusement des expresso à ses clients je rentre en chercher 2 mais ma méconnaissance en Allemand m'oblige à montrer du doigt l'objet de mon désir au grand étonnement de la ' minette' qui sert et c'est avec un doigté certain que nous dégustons nos ' Nexpresso ' dommage qu'il n'en fasse pas des plus petites nous aurions pû nous en offrir une pour le CC; mais à 1000 € la machine, je pense que nous aurions attiré la convoitise ..... .De retour place de l'hôtel de ville, une petite faim nous tiraillant c'est avec gourmandise que nous dégustons une ' Flamische'' et 2 verres de chardonay. C'est satisfait de notre virolo nocturne que nous retournons au CC. Le quartier semble calme et nous sommes un peu à l'écart de la circulation, je vais faire faire la pissette à Vickie sur un parking en stabilisé à 2 pas du CC, une aubaine car les espaces verts n'ont pas l'air de se bousculer dans le quartier.     C 'est en rêvant de coupé mercédes et de manteau de visons que nous nous endormons dans notre grand lit de 120.......

    L' ALLEMAGNE,

C'est Charlemagne qui réunit tous les germains au sein de l'Empire Franc et qui donne naissance à la Germanie. A l'extinction des carolingiens, Otton 1er le Grand, au 10ème siècle, crée le Saint Empire romain germanique, dissout seulement en 1808 par Napoléon. En 1815, la Confédération Germanique qui réunit 38 états sous la présidence de l'empereur d'Autriche est créée. C'est Bismark, premier ministre de Prusse en 1862, qui parvient à dissoudre cette confédération et à exclure l'Autriche d'Allemagne. La République de Weimar est proclamée en 1919, Hitlerest nommé chancelier en 1933 et édifie le IIIème Reich, se lançant à la conquête du monde. Après la guerre et la capitulation de l'Allemagne, en 1945, puis le Blocus de Berlin, en 1948, on voit la création de 2 Allemagnes: La République Fédérale d'Allemagne et la République Démocratique d'Allemagne, zone soviétique. Cette frontière est abattue en 1989 et un an plus tard est votée la réunification, une nouvelle Allemagne est née. Cette épreuve de restructuration ne saura faire perdre à l'Allemagne sa puissance économique. D'un point de vue touristique l'Allemagne est un pays très riche malgré la destruction de nombreuses villes pendant la 2ème guerre mondiale. Certaines ont été préservées: Heidelberg, magnifique ville universitaire, Rothenburg, ville romantique par excellence, Munich, capitale de la Bavière. Berlin, nouvelle capitale de l'Allemagne réunifiée, jeune et représentative de toutes les cultures et mentalités, mérite qu'on s'y attarde. Les Alpes bavaroises avec ses châteaux vous enchanteront ainsi que la route romantique (Romantische Strasse), le lac de Constance (Bodensee) et la Forêt Noire (Schwarzwald). L'Allemagne est aussi le pays de la culture, les plus grands philosophes (Kant, Nietsche, Heidegger,...), poètes (Goethe, Hoelderlin) et musiciens (Bach, Beethoven), y ont vu le jour et aujourd'hui encore la musique est omniprésente dans la vie des allemands
.

Rédigé par Nenette & Chris

Publié dans #Allemagne

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
commence tout, finit rien !!!! ça allait mieux quand vous n'étiez pas au bercail.... je crains que ça cuve encore ! il en reste combien sur les 12 ???
Répondre