descente vers Tromdeim

Publié le 22 Juillet 2006

13 07 06 JEUDI

 

         Le vent souffle ce matin et le ciel est bien gris. Nous étudions la route sur la carte, et là nous nous apercevons que la distance qui nous sépare de notre prochain objectif  ‘ Trodheim’ est de 850 km ; Un Pays tout en longueur : savez-vous que la distance entre le cap nord  et la ville la plus au sud, kristiansand, est de 2450 km ce n’est pas rien : il est aussi long d’aller de Oslo à Monaco que de Oslo au Cap nord …. Pas étonnant que le compteur affiche déjà les 15 000 km.

         La journée n’aura rien de bien passionnant vu les conditions climatiques, même la traversée d’un fjord en ferry n’a rien eu d’exceptionnelle…

         Le parking d’une belle petite église ‘’Maere’’ plantée, au milieu d’exploitations agricoles nous accueillera pour un repos bien mérité. Vers 20 h00 nous y serons rejoint par un autre CC. Prêt pour affronter les intempéries de la nuit….. ;  

 

 

VENDREDI 14 07 06

 

 

         Après une nuit bien arrosée, le matin est un peu tristounet, le vent n’a pas molli et nous a bercé une partie de la nuit ; pourtant le baromètre a fait un bon prodigieux vers le beau temps, ce devrait être bon pour demain. Un peu de rangement et nous nous préparons à partir lorsque notre voisin vient nous faire une petite visite de courtoisie, un Charentais et ce qui ne gâche rien viticulteur, producteur de cognac et de pineau. Nous partageons nos expériences, eux non plus ne sont pas allés au Cap mais à Gamvik, la pluie reprenant nous les saluons et en route pour Trondheim ; nous longeons un fjord,  avec ce qui dégringole l’horizon n’est pas loin ‘’dommage’ mais il nous faut quand même avancer ; si nous voulions rouler que les jours où il y a du soleil, je pense que nous ne rentrerions qu’en 2007.

Nous reprenons un ‘’big’’ tunnel, les Norvégiens sont vraiment les « Rois » du percement de tunnel et de construction de ponts, le profil du pays s’y prête. Tient, celui-ci est payant il nous faut mettre 15 nok dans la corbeille, ici tu a intérêt d’avoir de la monnaie, voilà un autre péage celui-ci c’est pour l’accès à la ville par la voie expresse, 25 nok pourquoi pas !.. Enfin ne critiquons pas car question ‘’racket’’ nous en connaissons un rayon et je pense à tous ces étrangers qui viennent chez nous, ils doivent prendre peur….

Au fait, c’est le jour de la fête ‘’ Nat ‘’ « allons enfants de la patrie le……………… » dommage nous n’avons pas de drapeau ; nous avons la aussi du boulot, ici et comme dans beaucoup de pays traversés chaque maison a son mat et son oriflamme : de vrais patriotes !..... Pas seulement lorsque leur équipe nationale est en finale……..        

 

      Nous rentrons dans Trondheim, (cent cinquante mille habitants),qui paraît bien paisible, pas de bouchons, une circulation des plus fluide nous mène jusqu’au centre ville ; un petit parking au bord d’un bras d’eau où nous mettons un peu de monnaie dans la machine, puis direction l’OT situé dans le cœur de la ville . Notre première impression était la bonne, ici cela respire le calme et la tranquillité, il est vrai que comme Tromso, c’est une ville universitaire et que les cocos sont en vacances, le centre est piétonnier et les gens déambulent ‘’calmos’’. Nous trouvons l’OT juste à coté du Consulat de France où le drapeau est de sorti ; nous ne savons pas s’ ils font une ‘’Garden partie ‘’ eux….. L’office est très bien achalandé en doc et renseignements sur la ville et la région, ainsi nous découvrons qu’il y a une aire de stationnement pour les CC à 3 km du centre à coté de l’église de Lade ; en ressortant nous tournicotons un peu histoire de localiser les quelques édifices qui nous intéressent. De retour au CC, à l’aide du petit plan fourni, nous trouvons facilement l’aire ,où nous nous installons, il y a déjà plusieurs CC,  aussi nous nous mettons un peu à l’écart pour que la Vickie ne fasse pas le tour des gargottes … tient on dirait que le baromètre remonte !...

         L’ après midi sera consacrée à la visite du centre et un tour à la ‘’ biblio’’ voir internet : nous consultons les mails, comme il y a des prises usb nous reviendrons demain avec la clef. Entre deux averses nous visitons le port, une galerie marchande et les petites ruelles adjacentes à la place du marché, dominée par une colonne de 18 m où trône la statue  d’Olav, chef Vikings sanguinaire et barbare, qui se convertit au christianisme, fondateur de la ville où il décida de construire l’église de Nidaros, l’un des plus beau édifice gothique de Norvège, qui fut plusieurs fois détruite par des incendies et fut à chaque fois reconstruite encore plus belle.  

         Retour au CC un peu fourbu de notre ballade ; comme nous sommes sur une butte j’essaie de mettre les actualités, où ‘’ Jacquot ‘’ nous dit qu’il serait ‘’ok’’ pour le « jamais deux sans trois » on ne sait jamais ! ‘’sur un coup de tête  à la zizou’’,    Dieu m’en préserve 

         Bon assez de ‘’conneries’’ pour aujourd’hui au lit pour écouter la pluie tomber……. 

 

 

SAMEDI 15 07 06

 

 

         Le temps est gris, mais le vent s’est calmé, nous décidons de descendre en ville à vélo,  Nénette a repéré sur le plan, une Laverie ‘’ denrée rare en Norvège’’, nous enfourchons donc nos chevaux d’acier et direction la bibliothèque où nous passons le blog mais sans les photos ‘’anti-cookies  oblige’’ pas de ‘’pot’’ !. Un tour au marché où nous achetons une barquette de fraises du pays qui sentent la ‘’fraise’’ et après dégustation, bizarre elles ont aussi un bon goût sucré, cela change des ‘’merdes’’ vendues en grande surface chez nous……

La laverie ayant été localisée, Nénette prépare sa lessive ‘’commando’’ ; comme il y a un parking devant la laverie nous nous y garons et pendant le cycle, nous  déjeunons ‘’peinards ’’  et après 1 h½,  le linge est propre et sec, ‘’ le pied’’ !

         Nous retournons nous installer sur l’aire et comme le soleil brille de mille feux nous partons faire la ballade à Vickie le long du fjord où nous découvrons des gens qui se baignent…… nous attendrons encore un peu car je pense que l’eau est maxi 15°.

En fin d’après midi, nous reprenons les vélos pour une visite plus approfondie de la ville, nous découvrons l’université, la forteresse, le vieux Trondheim avec ses maisons sur pilotis et ses rues pavées. Une ville vraiment sympa sous ses aspects un peu froid ! Il est plus de 20 hoo et lorsque nous repassons par le centre c’est le calme plat, plus un chat….. à part quelques touristes en mal de ‘’ resto’’

         Après une journée bien remplie, nous nous autorisons d’ouvrir la bouteille de ‘’coteau du layon’’ de Francois gardée bien précieusement pour arroser les 58 balais, c’est avec un jour d’avance, mais le lieu et le temps s’y prêtant ‘’ que diable ‘’….. deux petits verres nous feront le plus grand bien…….

 

 

 

 

DIMANCHE 16 07 06

 

 

         Le temps est toujours beau et c’est sous le soleil que nous repartons, direction Andalsnes, pour rejoindre la route des trolls et c’est une journée de transition avec des paysages variés : la routine Norvégienne quoi ! , mais que vous dire à force de vous dire qu’ici tout est beau vous allez finir par le croire et les superlatifs me manquent.

         Vers 19 hoo, nous arrêtons dans ce qui ressemble à un parking de départ de rando en pleine forêt, où seul un troupeau de vaches  errantes, trouble la quiétude des lieux. Comme l’endroit est encaissé dans les montagnes nous entendons les cascades qui coulent de partout : là aussi, l’eau est reine . Nénette fait frire les poissons que nous dégustons avec le reste de blanc ‘’un vrai repas d’anniversaire ‘’ !.....

         Le temps se couvre et la pluie refait son apparition, Alors au lit, on dirait que la nuit est de retour car l’obscurité est plus présente et comme nous sommes dans le pays des trolls et qu’il ne sortent que la nuit ‘’ sait on jamais ‘’ !..

          Nous dormions bien profondément, lorsqu’un cri lugubre transperça la nuit, amplifié par l’écho des montagnes, suivi quelques minutes plus tard par un autre. Nenette est aux aguets  « les Trolls  » ?  un autre cri plus rapproché …. Ce n’est pas possible il y a quelque chose, un tintement de cloches….. les vaches, bien sur, elles arrivent en suivant le chemin et de temps autre un beuglement bizarre !….. zut pour les ‘’trolls ‘’ c’est raté. Nénette se r’endort, rassurée……    

Rédigé par Nenette & Chris

Publié dans #Norvège

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article